vendredi 9 août 2013

Moutons De Panurge


Image réduite en poussière d’un pseudo sataniste,
Rejeté par ses tiers parce que trop réalistes,
Habillé tout de noir il est beaucoup trop différent,
De par ses idées il marche à contre courant,
Il préfère s’abstenir de croire en un dieu,
Pour ne pas tomber dans le piège d’une croyance rêveuse,
Et il se fait critiquer parce qu’il ne place pas tous ses espoirs,
En un ami imaginaire aux paroles contradictoires…

Une étiquette sur le front à la moindre de ses sorties,
Des paroles blessantes parce que des yeux trop tristes,
Il a choisit des chemins trop éloignés des autres,
Parce qu’il en a marre de se faire briser les os,
Prône t-on la liberté d’expression et d’opinion?
Mais la moindre exhibition est considérée comme une lésion,
Que peut-il faire dans cette société où tout est mis à l’écart ?
A part fermer sa gueule ou se faire mal à force de se battre…

Ce sont les différences qui enrichissent nos putains de société,
Mais c’est si important pour eux de garder la normalité,
Qu’ils ne s’étonnent pas si les voitures brûlent au fur et à mesure,
Quand éclate la rage des anti-Moutons de Panurge…


Extrait de Bleu Marine, paru en Mars 2011.
Texte N°37/40 - Chapitre III : Misanthropie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire